FR

CHOISISSEZ VOTRE PAYS

France

Allemagne

Royaume-Uni

Italie

Pays-Bas

Suède

Espagne

Finlande

Belgique

Suisse

Rép. Tchèque

Japon

Danemark

Autriche

Norvège

Portugal

Irlande

Slovaquie

Pologne

Nouvelle-Zélande

CHOISISSEZ VOTRE LANGUE

Français

Néerlandais

Français

Deutsche

Italiano

Rapido Camping-cars
ACTUALITÉS

   Carnet de bord #4 - EUROPEAN VR TOUR

Copenhague, Jour 20

Un grand ciel bleu, le soleil brille haut, l’air est frais, c’est presque parfait. Mais qu’est-ce qu’il fait froid dans ce pays ! Heureusement nous avons tous des manteaux d’hiver bien chauds et épais ! Eske Bo, avec qui nous avons rendez-vous ce matin, nous propose de se rencontrer dans un café réunissant deux des plus grandes passions danoises : boire du café, et louer des vélos. Rien d’étonnant jusqu’ici n’est-ce pas ? Eske Bo nous quitte après une heure de discussion. Il nous reste près de deux heures avant notre prochain rendez-vous… C’est l’heure de jouer aux touristes ! Nous ne nous dirigeons pas vraiment vers des places ou monuments célèbres, nous avons juste envie d’errer sans but particulier, se contentant d’admirer ces magnifiques bâtiments en briques rouges. Copenhague me rappelle en partie Amsterdam. Des vélos venant de tous côtés, une ville construite sur de nombreux canaux… 

Copenhague, jour 21

Nous sommes de retour dans le centre de Copenhague pour notre rendez-vous du matin avec Per de AWE, une startup s’intéressant au son 3D. Je suis fier de moi, hier soir j’ai trouvé un parking couvert juste à côté, accueillant les véhicules faisant jusqu’à 3.20m. Je suis confiant, j’ai même confirmé visuellement avec Google street view. Nous entrons sur le parking sereinement Le problème, parce que vous vous doutez bien qu’il y en a un, c’est qu’après la première barrière, une seconde limite l’accès aux véhicules de 2m10. C’est …. Pratique. Je pense que Gauthier n’a que moyennement apprécié la logique Danoise. Au moins, nous avons été chanceux de retrouver une place à l’extérieur suffisamment vite pour être à l’heure à notre premier rendez-vous. Nous enchainons les rendez-vous à une vitesse folle. Nous devons être à Malmö cette après-midi et nous sommes vraiment excités à l’idée de traverser le pont entre le Danemark et la Suède.  Le soleil se couche, et nous pouvons le voir sur le pont. C’est sublime. Mais également un peu frustrant parce qu’il fait nuit avant 17h. Nous expérimentons notre premier contrôle de police à la frontière ! J’espère que personne ne ramène de « souvenirs » d’Amsterdam… 

Malmö, Jour 22

Beaucoup de rendez-vous prévu aujourd’hui ! Dont un avec Mats Eliasson, président de la société One Reality. Nous le rencontrons dans un ancien et magnifique immeuble, mélangeant l’architecture du « Vieux » Malmö avec ces énormes piliers et poutres de bois traversant l’espace ; et ce monde des startups modernes, mêlant de grandes baies vitrées aux nouvelles technologies. Mats nous montre ses applications utilisant l’option Zoom infinie. La première expérience permet de visualiser le corps humain, et de zoomer pour analyser la structure du corps jusqu’à un niveau cellulaire. La seconde expérience est une carte interactive qu’ils ont fait pour la ville de Lund (Ville portuaire suédoise juste après Malmö). 

Aujourd’hui, nous avons trouvé un petit restaurant près de notre prochain rendez-vous pour déjeuner. Après avoir essayé de comprendre comment ouvrir la porte pendant cinq bonnes minutes, nous pouvons ENFIN choisir notre plat sur la carte. Qui est écrite uniquement en Suédois. Bon, choisissons au hasard, nous verrons bien ! C’est une partie de notre aventure après tout, et dans le pire des cas ça nous fera une bonne histoire à raconter ! Nous avons chacun pris un plat différent, aventurier certes mais pas totalement idiot non plus ;)

Notre dernier rendez-vous de la journée a été annulée. Quelle heure est-il ? 15h30. Il ne fait pas encore noir… On a enfin un peu de temps pour jouer les touristes ! Et je connais déjà notre prochaine destination, Gauthier et Ismaël en parle depuis 2 jours. Zlatan court, nous voilà. 

Nous visitons donc l’ancien quartier de Zlatan. Nous sommes « accueillis » par son portrait géant sur la façade du premier building. Mégalomaniaque ? Pas du tout, il veille sur eux depuis là-haut… Même s’il n’est pas mort. Gauthier insiste pour aller voir le fameux pont avec l’inscription : « On peut sortir l’homme du Ghetto, mais le Ghetto ne quitte jamais l’homme », enfin quelque chose comme ça. Nous avons trouvé le pont. Nous avons trouvé la citation. En suédois. Impossible de savoir si c’est la bonne ou si cela signifie complètement autre chose, mais pour notre satisfaction personnelle nous dirons que oui, c’est bien celle-ci. 

Malmö/Växjö, Jour 23

Aujourd’hui, nous avons deux rendez-vous. Ce matin, nous devons trouver un concessionnaire Rapido, pour faire un checkup global de notre navire, acheter une nouvelle bouteille de gaz.. Cette après-midi, nous devrons rejoindre Växjö, une petite ville dans l’est de la Suède. Ce n’est pas vraiment sur l’itinéraire que nous avions prévu, mais leur projet est incroyable et mérite largement le détour ! 

Nous arrivons finalement à Växjö. Nous rencontrons Peter Thor, le responsable technique, et Richard Guilfoyle, responsable des ventes d’Omnifinty.  Tous deux travaillent pour Omnifinity, société Suédoise ayant conçu l’Omnideck. C’est une sorte de tapis de course circulaire géant, composés d’une centaine de cylindres sur lesquels l’utilisateur marche. L’idée est d’être capable de marcher dans l’expérience virtuelle, au rythme de ses propres jambes dans l’espace réel. 

Nous sommes impatients de l’essayer ! Ismaël commence. Je suis sûr que c’est difficile à maîtriser, surtout au début. Le voir essayer de maîtriser ses déplacements sur le tapis, avec Peter tournant autour du tapis pour ne pas qu’il chute, est hilarant. Oui je sais, se moquer n’est pas très professionnel, etc… Mais pensez-vous vraiment que lorsque ce sera le tour des autres ce ne sera pas pareil ? 

Il n’est même pas 17h et il fait déjà nuit noire. Nous devons rejoindre Göteborg ce soir si nous voulons être à Halden demain après-midi. Près de trois heures sont encore nécessaires pour rejoindre notre arrêt pour la nuit. C’était vraiment un très grand détour, mais ils en valaient largement la peine ! 

Une pluie inamicale, un vent violent, des routes sombres et sinueuses nous ralentissent mais ne nous arrêtent pas. J’ai un peu l’impression d’avoir passé ma journée sur la route. Le sommeil va être le bienvenu ! 

Göteborg/Halden, Jour 24

Nous n’avons pas à nous réveiller tôt ce matin pour rejoindre Halden. La petite ville Suédoise est dans les montagnes, et seulement deux heures nous séparent. Nous en profitons pour reprendre des forces ! Notre rendez-vous d’aujourd’hui est avec l’IFE, un centre de recherche sur l’énergie et ses applications technologiques. 

Nous sommes attendus par Michael N. Loula et son équipe. Les rencontres se ressemblent maintenant, après notre traditionnelle présentation, nous essayons leurs différentes créations. Malheureusement, ils n’ont pas la liberté de pouvoir nous montrer beaucoup de projets différents. Beaucoup sont classifiés secret défense … Trop cool. 

J’ai l’occasion d’aborder la thématique de la neige et des montagnes Norvégiennes avec certains des scientifiques locaux. Un scientifique nous a demandé si nous avions des chaînes pour les pneus. Bien sûr nous en avons. Nous ne les avons pas encore utilisés et personne d’entre nous n’en a jamais mis sur une roue de voiture. Je me souviendrais de sa réponse amusée et de son demi-sourire « Vous allez vite avoir l’occasion d’apprendre ». Hyper rassurant merci. 

Les paysages autour d’Halden sont magnifiques. L’autoroute au cœur des montagnes, des forêts à perte de vue, les lacs commençant à geler… Toutefois, nous notons que nous avons croisé un Burger King à presque chaque station-service, mais n’avons vu qu’un seul Ikea depuis notre arrivée en Scandinavie … 

Nous nous approchons d’Oslo, de petites montagnes de neige commencent à se former le long de la route. Une fois encore, il fait déjà nuit lorsque nous arrivons à notre camping. La route principale est sûre, mais il y a de grandes plaques de glaces un peu partout autour. Il est temps de dire au revoir à nos petites chaussures de ville, et d’accueillir nos chaussures d’Hiver ! 

Une fois stationné sur notre emplacement pour la nuit, nous constatons qu’il y a de nombreuses grandes plaques de verglas près de notre camping-car, il va falloir être prudent. Notre première idée avec Gauthier est donc bien évidemment d’aller glisser dessus. Et on s’en sort plutôt bien ! Gauthier réussit d’ailleurs très bien le « Mickael Jackson » sur glace. Nous allons aussi devoir trouver un gage pour le premier de l’équipage qui s’étalera sur le sol. 

Alors heureusement, ou malheureusement cela dépend toujours du point de vue ; nous n’avons pas eu le temps d’en trouver un. Je suis le premier à tomber. Je n’avais pas vu la seconde plaque de glace, et … BAM. Comme un personnage de cartoon, ma jambe droite se lève pendant que mes fesses se dirigent vers le sol. Il me faut une poignée de secondes pour retrouver mon souffle, mais après quelques minutes je repars déjà. Et oui, un peu honteux. Au moins, je n’oublierai jamais ce « grand » moment. Gauthier et Ismaël en rigolent encore aujourd’hui ! 

C’était une longue journée, et il reste encore beaucoup à faire ce weekend. Je ressors une dernière fois du camping-car. J’enfile mes « chaussures de neiges », on ne sait jamais… BAM. Me voilà en train de manger de la neige sur le sol. Encore. Une pierre m’a légèrement coupé au niveau de deux doigts. Ce n’est pas vrai… Ce n’est pas la douleur qui me dérange. Mais en rentrant je vais devoir nettoyer la plaie, mettre un joli pansement... Impossible de cacher ma chute à mes deux compères, je suis condamné à les entendre se moquer de maladresse tout le weekend maintenant. 

Oslo, Jour 25

Ce matin le soleil brille, le ciel est bleu, le monde qui nous entoure est blanc… C’est magnifique, il y a de la neige partout ! Nous avons beaucoup de travail à rattraper avant lundi. La semaine a été très intense, et il n’y a malheureusement pas assez d’heures dans les journées pour tout faire. Après quelques heures, je m’attribue une pause. Et quoi de mieux que d’en profiter pour traverser ce monde blanc, afin d’aller observer le coucher de soleil derrière la montagne ? 

Notre camping est proche d’un lac magnifique, près d’un terrain de golf avec la montagne en arrière-plan. Il y a même des enfants jouant au Hockey plus loin. Dommage que je n’aie pas de patins ! Et dommage que je ne sois pas assez à l’aise sur des patins pour pouvoir jouer avec eux.

16 h30, et il fait déjà noir. Il est temps de retourner au camping-car je suppose. Cela fait près de deux heures qu’Ismaël a quitté le navire pour se faire une ballade. Enfin le voilà ! Il a même apporté des cadeaux ! Un pain au chocolat chacun … Et un bon en plus ! Non ce n’est pas un cliché, nous apprécions seulement l’art de la pâtisserie. 

Il est déjà l’heure d’aller se coucher. La journée est vraiment passée trop vite. J’espère qu’il y aura encore de la neige demain. Mais pas trop, je ne veux pas avoir à chaîner lundi matin ! 

Dimanche. Jour parfait pour dormir et profiter de rester dans son lit le matin. Mais pas ce matin. Je me réveille tôt et je suis impatient de partir pour une nouvelle promenade dans la neige. Hier, c’était le crépuscule. Aujourd’hui, j’attends l’aurore ! J’ai trouvé l’endroit parfait. Il y a un lac près de notre camping, entouré par de grandes forêts et des montagnes plus loin. Je décide de m’asseoir sur le ponton. Les reflets des rayons du soleil sur la fine couche de glace formée sur le lac méritent de se lever aussi tôt ! 

Oslo, Jour 26

Le soleil est haut maintenant. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis assis ici. Une heure ? Deux ? Peu importe, je suis seulement heureux d’avoir eu la chance de profiter de ce moment singulier. Il est temps de rentrer au camping-car, et de préparer le petit déjeuner pour les dormeurs Aujourd’hui nous sommes partis explorer la zone au nord de notre position, Holmenkollbakken, le fameux tremplin de ski qui a accueilli les jeux olympiques de 1952 et de nombreux championnats du monde depuis. 

Valentin, membre de l'équipage de l'European VR Tour.

NEW

Carnet de bord #6 - EUROPEAN VR TOUR

Quelle heure est-il ? Mince, personne d’autre ne s’est réveillé,...

En savoir plus

Carnet de bord #5 - EUROPEAN VR TOUR

Il fait vraiment très froid. Ah oui, -8°C ce matin, ça pique un peu&hell...

En savoir plus

Carnet de bord #2 - EUROPEAN VR TOUR

Dernière matinée à Rotterdam. La même chorégraphie prend...

En savoir plus

Carnet de bord #3 - EUROPEAN VR TOUR

Nous avons rendez-vous à l’Université d’Aix-La-Chapelle avec le ...

En savoir plus

Carnet de bord #1 - EUROPEAN VR TOUR

8 heures du matin. Où sommes-nous ? Ah oui, nous sommes à Neufchâtel e...

En savoir plus

Nouveautés 2018

Les nouveautés sont à l’honneur de la Collection RAPIDO 2018 ! De...

En savoir plus

2018 - NOUVEAUX DESIGNS EXTÉRIEURS

La Collection 2017 a été en partie consacrée au renouvellement des am...

En savoir plus

VANS 2018

Salle d’eau permanente et fixe : circulation aisée et accès permanent ...

En savoir plus

Les grands espaces

GRAND SALON OUVERT AVEC BANQUETTE FACE À FACE665F, 666F, 696F, 7065F, 7096F, 883F, ...

En savoir plus

Une gamme de profilés plus stylée que jamais !

Lit plafond électrique disponible en option sur tous les modèles (de s&eacut...

En savoir plus

SERIE SPECIALE PREMIUM EDITION

Un niveau d’équipements de série enrichi pour des camping-cars haut de...

En savoir plus

SÉRIE DISTINCTION 2018

 

En savoir plus

DISTINCTION

La gamme DISTINCTION a été entièrement repensée à l&rsq...

En savoir plus

Modèles PREMIUM

Grand salon ouvert avec banquette face à face Lit permanent king size XXL : 198 ...

En savoir plus

NOUVEAUTÉS PROFILÉS

Gamme simplifiée pour des profilés optimisés, c’est la grosse n...

En savoir plus

Nouveaux designs extérieurs

Séries 6F, 70F Une silhouette moderne et fluide Diadème avec lettrage ch...

En savoir plus

Quel camping-car choisir ?

Trouver le véhicule de loisirs parfaitement adapté à vos besoins peut...

En savoir plus

665F élu « Meilleur camping-car pour deux » !

Le 665F, mesurant 7,34 m de longueur, dispose d’une implantation avec lits jumeaux e...

En savoir plus